lundi 4 janvier 2016

Aujourd'hui,le plus petit des petits riens

c'est juste pas grand chose... un petit rien, un petit rien du tout
c'est juste le plus petit des petits riens
c'est juste un soupir qui est venu mourir sur mon épaule

personne n'a vu quoi que ce soit
c'est comme ça que cela fonctionne avec les petits riens
on ne sait pas... et pourtant cela a lieu
une simple soupir, tout petit

je l'ai cueilli, doucement,
et depuis je l'écoute
il me parle tendrement
des tout petits riens si légers qui tissent l'amour



13 commentaires:

  1. Ooooh ! Comme c'est joli ! et tout doux...
    J'adore ton illustration aussi. Elle me fait penser à un de mes anciens dessins...
    Bisous ♥︎
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Céleste
      oui ton dessin ressemble fort à cette illustration que j'ai empruntée je ne sais où sur le net
      Bonne journée à toi

      Supprimer
  2. Oh Coumarine... comme j'aime... encore... s'il te plaît... encore... quelle douce poésie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci ma chère Suzame, j'espère que tu vas bien?

      Supprimer
  3. Je plussoie Celestine! Trop beau!

    RépondreSupprimer
  4. Si tu cueilles même un petit rien mais c'est beaucoup, je prendrais bien un petit croissant de lune et ce n'est pas un petit rien du tout.
    Sublime! tes petits mots en un rien de tour, tu en ennoblies le ciel et n'est pas rien aussi cela.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci le poète...d' aimer mon petit texte sans prétention, écrit en vitesse sur le coin de mon bureau...

      Supprimer
    2. C'est justement en ces moment-là, quand on les attend le moins, que les mots nous sourient et nous soulagent en un rien de temps. Bise Coumarine

      Supprimer
    3. c'est vrai, Bizak, c'est parfois l'inattendu qui fait le plus de bien
      Je 'embrasse, Bizak

      Supprimer
  5. J'ai toujours pensé que les petits riens faisaient les grands bonheurs !

    RépondreSupprimer