jeudi 13 octobre 2016

une couleur qui sent.

envie de continuer quelque peu les cent mots, j'espère qu'il y aura deux ou trois lecteurs pour me suivre...

Je reviens d'un voyage au Portugal, où la chaleur était encore intense
Sur un bateau, tranquillement au fil des heures, j'ai senti mille couleurs
La couleur de l'eau, tendre, frémissante, vivante en  un mot.
La couleur de l'automne sur les rives, là comme ailleurs l'appel des saisons magnifie le paysage
La couleur du ciel obstinément bleu, traversé seulement des griffes blanches des avions
La couleur de la langue portugaise, rocailleuse et sifflante

Et toutes ces couleurs sentaient la promesse de l'Espérance

21 commentaires:

  1. C'est un très beau texte. Plein de tous ces sens qui nous aident tellement à appréhender le monde.
    Tu es là. C'est un bonheur.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Célestine, d'être là, fidèle...

      Supprimer
    2. On ne se refait pas...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Un joli texte et des couleurs qui sentent bon.
    J'avoue, je me suis à nouveau prise au jeu des textes quotidiens d'après les consignes de R. Queneau. J'avais abandonné depuis 2012...j'écris pour moi,(je n'ai pas ta plume hi hi...) c'est un excellent exercice..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonsoir Tanette,
      j'ai cherché tes textes de 100 mots, ne les ai pas trouvés!
      Mais tes photos sont MAGNIFIQUES, bravo!
      merci d'être venue jusqu'ici, cela me fait grand plaisir

      Supprimer
  3. J'ai oublié : je t'embrasse Coumarine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je t'embrasse aussi Tanette, je me demande comment va ta fille....

      Supprimer
  4. C'est une couleur merveilleuse, que la couleur de l'Espérance.
    Je t'embrasse Coumarine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui Suzame, c'est une couleur qui a toutes les couleurs...
      Je t'embrasse aussi chère Suzame

      Supprimer
  5. Le Portugal en automne ? Faudrait peut-être que j'y pense, je ne le connais qu'en mai...
    Gros bisous Coumarine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ben, Walrus, à découvrir en automne, pour les odeurs, les couleurs, les odeurs aussi
      Bisous aussi pour toi

      Supprimer
  6. Au plaisir de continuer à te lire Coumarine.
    Un voyage plein de couleurs ça donne aussi plein de couleurs dans la vie et ça fait du bien. maty

    RépondreSupprimer
  7. oh merci Maty!
    j'aime ta présence discrète...

    RépondreSupprimer
  8. Est-ce que les Portugais sont beaux et sentent bon en automne !
    (je n'ose évidemment pas poser la question des Portugaises…)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le guide qui nous as accompagné durant tout le voyage était beau, jeune, et il me regardait avec des yeux... je te dis pas...
      M'approchant de lui plusieurs fois, je te confirme: oui, il sentait très bon, odeur prenante d’eucalyptus
      ;-))

      Supprimer
  9. Désolée Coumarine de t'avoir fait chercher,mes textes restent dans un fichier dans mon ordinateur...ils me servent seulement d'entraînement.
    Ma fille : depuis 4 ans, elle va bien, le traitement qu'elle prend, régulièrement maintenant, lui convient tout-à-fait. D'autre part, elle s'est très bien habituée à sa prothèse, elle a même recommencé la natation, et...victoire, elle a arrêté de fumer depuis 3 ans.., merci de me demander de ses nouvelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh! merci chère Tanette, d'être revenue répondre à ma question concernant ta fille, que je n'ai jamais oubliée...

      Supprimer
  10. Ah! comme j'aime bien t'entendre parler des couleurs, de toutes les couleurs, celles qui nous enluminent dans le firmament mirobolant, celles qui sentent la paix, la joie, le bonheur. Un texte éblouissant, Coumarine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je reviens peu à peu dans le monde des blogs, cher bizack, sans trop de force encore pour commenter, toi et tes textes poétiques
      merci à toi pour cette gentillesse qui te caractérise!

      Supprimer
  11. Bref, l'idée de la trace de l'embryon d'un soupçon de tendance à être heureux, en somme... ;-)

    RépondreSupprimer
  12. Sentir la couleur, quelle magnifique idée!! Et je ne peux que te suivre, moi qui suis peintre

    RépondreSupprimer