mardi 15 mars 2016

Aujourd'hui....

j'avais écrit sur le thème du jour
mais je l'ai supprimé ce petit texte vraiment sans importance
parce que dans ma ville, lors d'une perquisition (une de plus) dans le cadre des attentats de Paris, l'affaire a tourné de manière imprévisible et tragique

Quatre policiers blessés (heureusement légèrement) un suspect tué, deux autres encore en fuite
La traque n'est pas finie...

Demain qu'en sera-t-il?




26 commentaires:

  1. Oh mince, je n'en ai pas entendu parler à la tv...
    Il faut dire que je ne regarde pas les infos. ^^
    De tout coeur avec toi
    je t'embrasse
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il me semble important de rester au courant d'un min des info, non?
      De toute façon ces info ont déferlé sur les radios et tv en Belgique, trop bien trop
      On voudrait créer un climat de peur qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

      Supprimer
    2. Tout est dit dans ta dernière phrase, Coum. On veut créer un climat de peur, c'est indubitable. En France, des villages ruraux ont voté à 45% pour le FN, alors qu'il n'y a pas un noir et pas un arabe à dix kilomètres...Si c'est pas l'effet magique des "infos", ça ...
      Je n'ai pas dit que je ne me tenais pas au courant de l'actualité. Je lis beaucoup. Mais je choisis mes sources. Et je n'écoute pas l'info télé qui est de la désinfo qui enlève aux gens leur liberté de penser.
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. ça n'en finisait pas le JT hier soir... on recevait les nouvelles par devant, par derrière, d'en haut, d'en bas.
      PENIBLE! surtout que l'"aventure" n'était pas terminée
      On a fini très vite par fermer la poste

      Supprimer
  2. Je crains que demain ne soit qu'une longue suite de ces hies meurtriers...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui j'en avais parlé sur mon autre blog: il faut désormais s'habituer à cette violence

      Supprimer
    2. La perception que l'on a de la violence ne doit pas être confondue avec la violence réelle, en constante diminution (voir ici, par exemple : http://www.lemonde.fr/idees/chronique/2010/06/02/la-violence-ou-en-sommes-nous-aujourd-hui_1366227_3232.html ).
      Nous n'avons jamais été dans un monde aussi sûr, en particulier en occident. Mais à force de n'entendre parler que de violences les plus diverses (parce que c'est ce qui fascine le plus le public)… on peut finir par croire qu'elle augmente alors que c'est le nombre de récits des faits qui augmente. Ainsi en va t-il des violences conjugales, de l'inceste, de la pédophilie, dont on ne parlait pas avant et qui semblent "exploser" depuis quelques décennies.

      Sachons rester vigilants et lucides. Gardons notre sens critique. Et n'ayons pas peur (comme disait un certain Jean-Paul)

      Supprimer
    3. je veux bien te croire Pierre que la violence réelle soit un constante diminution
      Mais ce qui augmente ce sont des faits de violence qui en effet fascinent et effraient le public, d'autant plus que les médias en parlent jusqu'à plus soif!
      Il conviendra de rester lucides en effet, remtttre les choses en perspective

      Cependant la présence incessante des militaires dans les lieux stratégiques nous rappelle à tout moment que les choses ont changé, par rapport à avant Charlie

      Merci d'être venue nous donner ton avis

      Supprimer
  3. Hier, ce matin à la radio.. Oui j'ai entendu.
    Ce Monde qui perd la tête !
    Sourires sur ta désolation Coumarine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je me demandais si on en avait parlé en France, en stigmatisant un peu plus les Belges
      ;-((

      Supprimer
    2. Etonnamment, je n'ai pas entendu dire du mal des Belges, ils devaient avoir d'autres Arabes à fouetter...

      Supprimer
    3. peut-être moins cette fois ci! mais on en a bavé après novembre...
      j'ai lu quelque part que la Belgique (et spécialement BXL, et spécialement Molenbeek), était un repaire de djihadistes

      Supprimer
  4. La traque ne sera jamais finie...
    C'est comme user le soleil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. user le soleil...
      j'aime ta façon de dire ;-)

      Supprimer
  5. 160 000 victimes (militaires et civils) pour l'ensemble de l'actuelle guerre de
    Syrie.
    L'Europe est encore débutante en la matière....
    Demain ? Hé bien... le nombre des victimes européennes augmentera à son rythme.
    Depuis des siècles et des siècles on répond aux massacres par d'autres massacres...
    Pourquoi veux-tu que ça change ?
    Déjà, se pacifier soi-même est un combat journalier.... Alors les nations entre-elles.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je me demande...
      comment concilier ta foi en l'Homme, avec:
      "Depuis des siècles et des siècles on répond aux massacres par d'autres massacres...
      Pourquoi veux-tu que ça change ?"

      Se pacifier soi-même, oui mais pas au prix de l'indifférence je suppose

      Supprimer
    2. Quel optimisme, Alain X.
      J'en suis arrivé à près de 300.000 à "l'anniversaire" de la cinquième année de cette tuerie.
      Et ce n'est même pas une guerre civile, c'est une guerre entre le pouvoir et son peuple.

      Supprimer
    3. @le gout-des-autres
      Je ne suis pas un optimiste, je suis un adepte du bonheur.
      Un partisan de la pacification.
      Mais le réel reste le réel....

      @ Coumarine
      Si dans la situation évoquée tu n'as pas la foi en l'homme, je te conseille le gaz ! :-))

      Supprimer
  6. Un climat délétère, de suspicion, de construction de murs, de guerre, de bombe, voilà comment vivent les hommes du XXI siècle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les hommes ont toujours vécu dans ce climat-là, ce n'est pas nouveau...mais il y a eu une époque ou CNN n'existait pas...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ni même El Djazira, qui fait un bon relais pour communiquer avec les spadassins d'un nouveau genre.

      Supprimer
  7. Après nous en avoir saturé les oreilles hier, on n'en parlera plus demain, c'est dans la logique de l'info d'aujourd'hui ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. voilà Walrus, je l'ai dit plus haut!
      Je n'aime pas vivre dans ce climat là, et pourtant c'est ce qui nous attend!
      Des écoles ont été évacuées le soir tard, après avoir gardé les enfants à l'intérieur... si ça ne donne pas des sueurs froides, ça;-( tant aux parents qu'aux enfants...

      Supprimer
  8. parfois je trouve qu'il est difficile de se tenir informés réellement car la manière dont les infos sont distillées (en boucle de manière répétitive) amène à ne pas pouvoir évaluer la gravité des faits et le réel justement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. voilà c'est ça Sylvie!
      infos distillées en boucle et de manière répétitive
      On n'avance pas en tournant en rond!

      Supprimer
  9. J'en ai entendu parler (si j'ose dire, je ne regarde pas les infos à la tv, parce que le traitement de l'info m'agace et que les images ne sont pas pour les enfants).
    Bises Coum

    RépondreSupprimer