mercredi 29 juillet 2015

Aujourd'hui sport

Je pourrais faire des considérations psycho-philosophiques sur l'importance de faire du sport, afin de faire du bien à son corps. Marche, natation pour ne prendre que deux exemples
Mais cela, tout le monde le sait. Même si tout le monde n'a pas le courage quotidien de s'y mettre. Je ne vais donc pas faire une leçon de morale...

C'est amusant comme s'accumulent les mots sans avoir encore abordé le thème "sport" sous un angle personnel. Or l'objectif du jeu d'écriture Queneau est bien là: parler de soi en écrivant quelque chose à partir d'un mot, différent chaque jour, aujourd'hui ce mot étant "sport"

Moi, j'aime pas le sport, grommelle le stroumph grognon
Moi je n'aime pas (trop) le sport, surenchérit Coumarine
Et ne me dites pas que c'est bon pour ma santé
Bon d'accord, juste marcher chaque jour un peu, c'est bien non?

15 commentaires:

  1. Tu te débrouilles bien avec tes 100 mots, c'est chouette :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cassy... on dirait que cela te fait envie... et si tu commençais? on se laisse vite prendre tu sais!

      Supprimer
    2. J'avoue que ça me tente, je vais peut être m'y mettre quand le calme sera revenu chez moi :)

      Supprimer
  2. Marcher juste un peu, c'est en effet déjà très bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'essaie une demi-heure par jour... pas mal hein?

      Supprimer
  3. "Marcher chaque jour un peu...."
    Va savoir pourquoi ça m'a évoqué ce dialogue dans le Petit Prince :
    (faut croire que c'est pour toi....)

    -Bonjour, dit le petit prince.
    -Bonjour, dit le marchand de pilules perfctionnées qui apaisent la soif. On en avale une par semaine et l'on n'éprouve plus le besoin de boire.
    -Pourquoi vends-tu ça? dit le petit prince.
    -C'est une grosse économie de temps, dit le marchand. Les experts ont fait des calculs. On épargne cinquante-trois minutes pas semaine.

    -Et que fait-on des cinquante-trois minutes?
    -On fait ce que l'on veut...

    "Moi, s dit le petit prince, si j'avais cinquante-trois minutes à dépenser, je marcherais tout doucement vers une fontaine..."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Alain pour ce beau texte, qui me parle toujours aussi fort...

      Supprimer
  4. Mais marcher, c'est du sport... C'est plus gai à plusieurs, on peut papoter... Se restaurer après... Est-ce que ton mari n'est pas/était un bon marcheur ?

    (Pivoine)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben tu vois Pivoine, je préfère être seule en marchant! J'aime rester dans mes pensées...papoter je peux le faire à table, pas dans la nature
      Oui mon mari est un bon randonneur. Il a récupéré toute sa capacité, aussi les marches qu'il fait sont de trop haut niveau pour moi. Dommage!

      Supprimer
  5. Je n'aime pas le sport non plus. Au lycée, quand il y avait course d'endurance.. dès que nous n'étions plus sous le regard du prof, je m'arrêtais de courir pour marcher. Je n'étais pas la seule.

    Je n'aime pas le sport...
    ... mais
    J'aime
    Marcher
    Danser

    Gym pilates, MLC, biodanza, danse bretonne...

    Je n'aime pas le sport...
    Mais j'aime faire bouger mon corps en douceur, dans le bonheur et dans la joie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bouger, danser, oui je sais que tu aimes ça, Suzame
      le bonheur et la joie que cela donne, c'est incomparable!

      Supprimer
  6. Le corps est l'instrument qui permet de nous mouvoir. Il faut donc l'entretenir régulièrement, le bichonner, le respecter. Je fais du yoga depuis l'âge de 20 ans, tous les jours( je l'enseigne aussi). Je t'en courage donc à le faire bouger. Une bonne marche , dans la nature, avec de grandes respirations ...Rien de tel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai Daniel, qu'on prend soin d'un instrulent précieux et vital
      J'aime comme toi, marcher dans la nature, respirer amplement
      Je me sens peut-être fatiguée après, mais vivante!

      Supprimer