dimanche 13 septembre 2015

Aujourd'hui, escaliers/escalators/ascenseurs


Quand c'est possible je ne prends pas l'escalator, ni l’ascenseur. Je préfère monter (ou descendre) par l'escalier, c'est pour moi, un exercice physique gratuit que je ne boude jamais. A la maison  d'ailleurs, je fais souvent exprès d'avoir oublié quelque chose à l'étage supérieur (ou inférieur). Cela me permet de me fortifier les muscles des cuisses, ils en ont besoin!

Un escalier qui craque, alors même que personne ne l'emprunte, cela me surprend toujours. Oui c'est ce qui est arrivé souvent pendant les fortes chaleurs.Particulièrement la nuit quand le nuit amplifiait les bruits. Et maintenant, alors que la température s'est calmée, allant petit à petit vers plus de fraîcheur, la maison se met par moments à trembler, à craquer de tous côtés. Surtout du côté des escaliers. C'est parce qu'ils sont en bois, matière vivante s'il en est. Mais aussi maison ancienne capable de gémir...

5 commentaires:

  1. J'aime bien ta dernière phrase...je crois tellement que les maisons sont des êtres avec une âme...Celle de leurs habitants !
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. celle de leurs souvenirs aussi, non?

      Supprimer
    2. et à la question de Lamartine, y a-t-il une réponse?

      Supprimer
  2. Réponses
    1. sais pas pourquoi, le Gout... ton commentaire s'était égaré dans les spams... quelle idée ;-(

      Supprimer