samedi 12 septembre 2015

Aujourd'hui, la cinquième personne qui va vous parler

Je l'ai rencontrée dans les couloirs du métro ce matin : petite dame intelligente qui a été pendant quelques années, secrétaire de l'Université des aînés de BXL (où j'anime un atelier d'écriture)
Elle me reconnait, m'accoste avec bonne humeur, me demande rapidement comment je vais, puis se met à me parler longuement d'elle, de son voyage prochain.
La solitaire qu'elle est à présent avait besoin de parler, d'aborder le sujet qui lui tenait à coeur: son mari est décédé il y a quelques mois de la maladie d'Alzheimer. Elle raconte les trois années difficiles avec lui
Il est décédé et maintenant elle voyage, rattrape le temps consacré à ce mari devenu totalement dépendant, dont le caractère avait fort changé.
Aujourd'hui elle se souvient de leur bon temps d'avant la maladie et sourit à la vie

17 commentaires:

  1. Voilà, y en a qui écrivent et ça leur fait du bien et y en a qui parlent et ça leur fait le même effet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et faut pas oublier le troisième volet de la thérapie par l'art: lecture, musique par exemple!

      Supprimer
  2. Cette dame a une belle force de vie.
    Bon dimanche Coum !

    RépondreSupprimer
  3. Après la pluie, le beau temps. La vie est ainsi faite de cycles différents que nous traversons avec plus ou moins de bonheur. L'essentiel est de tenter d'en retirer le plus de positif possible.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. voilà! cette dame est manifestement dans ce cas. Pourtant la première chose qu'elle m'a dit c'est que la solitude lui pesait...

      Supprimer
  4. Réponses
    1. elle est souvent très forte cette force...

      Supprimer
  5. Comme c'est amusant (le monde est petit), je la connais cette charmante dame, oh, superficiellement, (on s'est rencontré plusieurs fois mais réellement parlé à deux ou trois reprises). J'aime bien son attirance pour tout ce qui est beau et culturel. Et puis, et puis, on a des choses en commun, c'est difficile à exprimer. Je ne sais comment. Mais c'est quelqu'un que j'apprécie beaucoup - et beaucoup de personnes l'apprécient. Elle m'avait parlé de toi naguère, elle avait envie de, comment dire? Renouer un contact? Donner des nouvelles? Je ne sais pas. Quelque chose dans cet ordre d'idées.

    Mais c'est quelqu'un que j'apprécie vraiment beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, Pivoine, elle m'a parlé de toi, et j'ai trouvé cela amusant. Tu as vu sur FB qu'on est devenues amies. Elle m'a en effet dit qu'elle avait pensé me contacter, avoir un contact.. mais elle ne voulait pas me "déranger"
      C'est dommage finalement de ne pas oser...

      Supprimer
  6. Formidable, ces gens qui savent rebondir et qui peuvent ainsi transmettre beaucoup de forces.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonsoir Bonheur du jour...
      merci pour ta viisite

      Supprimer
  7. si un jour je te croise dans le métro de BXL , promis je t'aborderai
    mais je n'y vais pas souvent
    c'est beau la spontanéité des gens , des rencontres , des rendez vous , des liens et beaucoup de vie dans cela
    chouette billet Coumarine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est exceptionnel que je m'aventure dans le métro, tu sais!
      Et ce jour là je l'ai fait et ai rencontré cette personne, chouette hein!

      Supprimer
    2. c'est exceptionnel que je m'aventure dans le métro, tu sais!
      Et ce jour là je l'ai fait et ai rencontré cette personne, chouette hein!

      Supprimer
  8. Contrairement à ce que je t'avais dit je n'ai pas fait ce billet sur mon blog.
    Mon samedi a tourné à la catastrophe. Je ne vais pas au mieux.
    C'est la Vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suzame, ma Suzame, cela me fait de la peine quand tu dis que tu ne vas pas au mieux...
      Si tu le souhaites,écris-moi?

      Supprimer