dimanche 27 septembre 2015

Aujourd'hui pour ligne d'horizon

Je n'ai pour ligne d'horizon que des maisons de ville, une route banale, de petits jardins enfermés dans leurs enclos.
Pas de belle ligne d'horizon appelant mon regard à un infini dans lequel je me promène comme une reine, un infini qui ouvre mon coeur, l'exhorte à ne pas quitter l'espérance

Alors je ferme les yeux et j''imagine cette ligne d'horizon; elle est bleue, elle est immense, elle va à l'infini de gauche à droite, elle trace ma ligne de vie, m'appelle à plus, à respirer les embruns qui me régénèrent, me suppliant de ne pas perdre courage...

Derrière mes yeux fermés, branchés sur cette ligne d'horizon inouïe, il y a de l'éternité en moi...


photo AlainX

13 commentaires:

  1. Cela ne t'étonnera pas, Coumarine, si je te dis que j'aime beaucoup cette photo. Tu es passée chez moi tout à l'heure, mais il n'y avait que le titre du message (je ne sais d'ailleurs par quel tour de magie ! :-)). J'ai rajouté le texte qui s'y rapporte, et tu verras que ton commentaire ne s'y était pas trompé... (sourire)
    Belle fin de dimanche. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ta photo est splendide aussi, et même sans texte elle m'a fort parlé!

      Supprimer
  2. J'ai l'honneur de ce blog !!

    On ne peut longtemps demeurer sans voir d'horizon....
    Qu'un que j'avais connu et qui avait fait de la prison me disait une phrase de ce genre....
    Même si on voyage dans sa tête....
    Mais de telles plages immenses il y en a par chez toi il me semble...

    (très beau texte aussi..)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ressens au fond de moi la justesse de cette affirmation, on ne peut en effet rester longtemps sans voir l'horizon!
      Il faudra donc que je parte deux ou trois à la mer du nord... ce n'est pas si loin de chez moi...

      Supprimer
  3. Je t'offre la ligne d'horizon que j'avais aujourd'hui en face de moi, elle était magique (même si celle d'Alainx est pas mal non plus )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh! merci Cassy!
      je n'ai pas encore été chez toi voir si tu avais mis une photo de ce spectacle splendide...

      Supprimer
  4. Cette photo est superbe. Et ton texte très beau aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Berthoise!
      (c'est sympa de te voir ici régulièrement... ;-)

      Supprimer
  5. La photo est magnifique. J'en rêve aussi de cet horizon là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je comprends Pastelle
      merci de m'avoir rejointe ici!

      Supprimer
  6. Cela vaut le déplacement...vers la mer du Nord Jacques Brel dans" Le plat pays" parlait de "dernier terrain vague ... des vagues de dunes pour arrêter les vagues....

    RépondreSupprimer
  7. l'éternité en soi! en miroir sur la mer

    RépondreSupprimer