jeudi 8 octobre 2015

Aujourd'hui, ça ramasse

Après m'être hier cassée de toutes parts, je songe aujourd'hui à me ramasser
Il y a des morceaux dans chaque pièce de ma maison... faut que je les rassemble, et tente d'y remettre un peu d'ordre. Il faut surtout que je rassemble mon courage... où s'est-il caché celui-là?
Ce matin, pas pu accompagner à une balade d'environ 8 km: pas osé affronter le terrain accidenté dans des herbes dont je ne distingue pas les bosses et les fosses... les boum patatra à mon âge, ça fait mal!
Ce matin aussi reçu une nouvelle qui me désole: ce que j'aime faire et dans lequel je me sens comme un poisson dans l'eau tombe par manque de participants. Pas d'ateliers d’écriture pour cette fin d'année à animer...boum patratra! Je m'y attendais pas!
Autre chose encore: mon ipad reste une bête étrange que j'ai beaucoup de mal à apprivoiser: tout apprentissage pour moi reste difficile à cause de l'état de mes yeux. Impression pénible de rester en lanterne rouge...

Donc voilà quelques causes de mon cafard de hier, il y en a d'autres...;-(
Ne dites surtout pas: ce n'est rien, ça va passer...
Pourtant c'est vrai que j'ai bien besoin d'être encouragée

(j'ai écrit bien plus que 100 mots, je vous en prie... pas frapper!)

17 commentaires:

  1. C'est sans doute le coup de l'atelier qui s'annule qui est le plus difficile à vivre... quand on est entravé dans la possibilité de vivre une dimension essentielle de soi, ça fait mal !
    Et je sais combien ces animations te tiennent à coeur, te propulsent et font grand bien aux participants. Je le sais par l'expérience de PP. Et par ce que tu m'as un peu dit de toi à ce sujet.
    Alors, oui ce n'est pas "rien"...
    C'est alors que "tout le reste" de ce qui est difficile arrive au grand galop, histoire d'une rajouter des louches sur notre tête !

    Être encouragée ?
    Regarde tes dynamismes de vivante, qui sont toujours là et ne peuvent s'éteindre, même avec un seul oeil, même avec le poids des années, même avec un traitement lourd qui tire vers le bas le moral (on le sait, tu le sais...).
    Alors j'ai envie de te prendre par la main et te dire,: allez viens ! On va pas les laisser gagner ces oiseaux de malheur !
    On mérite bien mieux....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cher Alain, merci pour ce commentaire qui me fait chaud au coeur
      Regarder mes dynamismes de vivante parfois bien affaiblis par ce que tu dis (vision monoculaire, poids des années, traitement lourd depuis 4 ans!)
      Garder courage à travers tout ça...

      Supprimer
  2. Je comprends, Coumarine, que tu sois découragée, on le serait à moins. Mais comme le dit si bien Alain, ne te laisse pas gagner par le désespoir, tu as tellement de vie en toi, tellement de belles choses à partager. Et puis, on est là, nous, pour te soutenir, pour t'encourager. Même si nos échanges ne sont que virtuels, ils sont pourtant sincères et j'ai envie de dire, bien réels. Courage, ma douce. Je t'embrasse très fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Françoise, tu as un ton maternel pour me parler. Un ton qui me touche, que je n'ai pas entendu quand j'étais petite fille
      Je sais que certains échanges virtuels sont vraiment sincères... j'y tiens très fort, tu sais...!

      Supprimer
  3. En même temps, la prise en main des trucs Apple, je crois qu'ils rendent exprès les choses obscures pour que tu doives faire appel (mêmes lettres que Apple) à leurs services (payants) pour les configurer :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! Walrus, je n'ai pas encore accédé à leurs services payants... j'espère sans tout démolir comprendre par moi même, avec l'aide de l'un ou l'autre
      Mais les choses sont vite floues pour moi, tu comprends?

      Supprimer
    2. floues, non pas tant pour comprendre les choses, que pour simplement les VOIR
      merci Walrus...

      Supprimer
    3. Je t'avais parfaitement comprise, chère Coumarine.
      Gros bisous !

      Supprimer
    4. gros bisous à toi aussi Wal...!

      Supprimer
  4. Je te lis, je t'entends je t'écoute....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Charlotte, merci! Tu es une vraie amie !

      Supprimer
  5. Je ne sais pas si je suis une vraie amie, mais je te propose de t'aider si tu as besoin pour faire marcher ton Ipad.
    Je peux déjà te dire qu'en posant ton index et ton pouce sur l'écran et en les écartant doucement, tu agrandis n'importe quelle partie du texte de façon aussi précise que tu le désires. Et pour revenir au départ, tu fais le geste inverse.
    Bisous Coum
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. alors là, Célestine agrandir les lettres, c'est la première chose que j'ai mise en pratique, tu penses bien!
      Mais tout le reste... les photos entre autres....
      Je cherche, et ce sera plus simple pour moi de demander à l'un de mes enfants
      Merci pour ta sollicitude, jamais prise en défaut..
      Je t'embrasse

      Supprimer
  6. Y a des jours où rien ne va ! Faut serrer les dents et se dire que demain ça ira mieux. Ne pas trop penser , se mettre dans l'action du temps présent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "se mettre dans l'action du temps présent."
      Oui Daniel, quand je parviens à mettre cela en pratique... ça marche!

      Supprimer
  7. Bonjour Coumarine, ton billet me touche et me parle, je traverse aussi une période difficile depuis presqu’un an. Les autres proches, moins proches s'ils sont bienveillants bien sûr sont les petits moteurs qui mis bout à bout nous font avancer.... Ils n'ont même pas idée des fois à quel point ils sont ou ont été importants pour nous....
    Bonne soirée Coumarine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. courage alors chère Mart...
      on se donnera du courage au fil de nos "rencontres" sur les blogs

      Supprimer