samedi 21 novembre 2015

Aujourd'hui, une chance

Aujourd'hui, Bruxelles ma belle, Bruxelles ma ville s'est éteinte!
Complètement!
Le niveau d'alerte aux attentats a été relevé à 4(le max)...
pas de transports en commun (pas de métros du moins), cinémas, théâtre, magasins fermés, rues commerçantes désertées, marchés interdits, les militaires et les policiers lourdement chargés qui se promènent dans les rues...
Combien de temps cela durera-t-il ? je ne sais pas... tant que l'alarme terroriste à son plus haut degré ne descend pas.
Faudrait juste savoir si le gouvernement prend des mesures adéquates et prudentes, ou si la peur de l'attentat est à ce point forte qu'elle a  contaminé les hauts placés
Une chance... on n'avait jamais vu ni vécu ça! Ce qui n'est pas le cas dans certains pays d'Afrique ou d'Asie... oui, on a une grande chance ;-)

13 commentaires:

  1. Ah! la chance ça vire de bord dans le temps de le dire parfois ! Un jour elle est du côté de l'un et le lendemain du côté de l'autre. C'est sûr que lorsqu'on lance des bombes sur la tête des gens, peu importe quels gens et (peu importe les raisons pourquoi on le fait), il faut bien s'attendre à ce qu'un jour on en reçoive aussi... ou nos petits enfants. La haine attire la haine. Non il faut vraiment réfléchir en profondeur à notre responsabilité dans le chaos mondial. Les médias nous encouragent à faire le contraire, regarder la responsabilité de l'autre et non
    la nôtre. Ah les méchants terroristes qui s'attaquent à nous ! Pas que je sois d'accord avec la façon d'agir des terroristes, mais il ne sont qu'un symptôme et pas la source de la maladie planétaire. kéa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi, kea.
      L'impérialisme américain joue au shérif au moyen orient et on paie cette politique déplorable depuis des années.
      Il n'empêche que je comprends dans quel état doit être Coumarine. Bruxelles plongée dans les ténèbres, au propre comme au figuré, c'est effrayant.
      De tout coeur avec vous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Oui Célestine, c'est effrayant... et c'est pourquoi nous aurions dû nous réveiller bien avant, mais il est peut-être encore temps. En passant, les impérialistes que nous sommes ne jouent pas du tout au Shérif au Moyen-Orient, ils le dévastent, c'est pas pareil : toutes les nations doivent se soumettre au plus fort, ceux qui résistent sont condamnés. Heureusement ils rencontrent beaucoup de résistance en Syrie. Sinon ce sera ensuite l'Iran... st la Chine... et la Russie. Tous doivent plier. et se soumettre. kéa

      Supprimer
  2. je vais cesser d'écrire (du moins régulièrement) les cents mots
    Je me sens coincée dans un format aussi court. Aujourd'hui par exemple, j'aurais voulu écrire plus longuement. j'ai l'intention de reprendre du service sur Les petites paroles

    Les cent mots sont venus à point pour me relancer dans l'écriture. Ce blog m'a rendu un grand service. Je remercie Célestine de m'avoir, il y a trois mois, donné l'idée d'ouvrir ce blog et de m'avoir embarquée dans cette petite aventure. Je l'ai beaucoup aimée...
    A tout bientôt sur mes petites paroles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OK Coumarine, je switch ! kéa

      Supprimer
  3. Tout à l'heure je suis passée sur les petites paroles et j'ai soupiré en me disant que vraiment, tu manquais là bas.
    Alors je suis heureuse de lire cette nouvelle. Je trouve que c'est froid, ici...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. erci Pastelle... j'avais un peu peur de ne retrouver personne là-bas...
      Mais tu m'attends, cela me fait plaisir, vrai de vrai!!

      (oui tu as raison, c'est froid ici, il n'y a pas la belle bannière fabriquée et offerte par toi....)

      Supprimer
    2. Tes vrais lecteurs te suivraient au bout du monde, Coum.
      C'est cela la magie des blogs: la liberté est totale, tout le temps.
      je n'ai écouté que mon coeur, quand je t'ai proposé cette idée, et cette petite discipline de gammes quotidiennes nous a permis de voir que ton écriture est toujours là..
      Bisous et bon courage pour la suite.
      Je t'embrasse ♥︎
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. c'est un moyen de réaliser et de se rendre compte que cela n'arrive pas qu'aux autres.

    RépondreSupprimer
  5. bon courage à vous bruxellois, on est avec vous bises

    RépondreSupprimer
  6. J'aime tant Bruxelles, ses habitants, sa douceur de vivre.
    Je ne peux que me sentir solidaire chère Coum et avoir une pensée pour toutes les personnes de Molenbeek.

    RépondreSupprimer
  7. merci à vous...
    demain sera la 3ème journée de black out absolu à Bruxelles
    Je ne vous cache pas que c'est dur... la ville est complètement vidée de ses habitants qui se retranchent, angoissés dans leurs appartements/maisons
    Quel sera l'avenir? Personne ne le sait encore

    RépondreSupprimer